Dossier Vibration: exposition et nouveaux systèmes anti vibration

[Total : 0    Moyenne : 0/5]

Les outils électroportatifs génèrent différents niveaux de vibration à l’utilisation. Ceux-ci se transmettent de la machine à la main, au bras et aux épaules de l’utilisateur, pouvant entraîner des gênes ou des problèmes articulaires, en particulier pour les professionnels qui font une utilisation régulière et prolongée des outils électroportatifs. 

Conseils-outillage.fr vous donne des manières de calculer votre niveau d’exposition aux vibrations, et analyse les meilleurs innovations des constructeurs d’outillage électroportatif professionnel.

Principes de base d’une vibration

Pour la faire courte, une vibration se mesure plus qu’elle ne se calcule: c’est un mouvement qui oscille de haut en bas, et qui possède trois éléments caractéristiques:

La fréquence des oscillations, mesurée en Hertz

L’amplitude des oscillations, mesurée en Mètres

L’accélération des oscillations (le temps nécessaire pour aller de la partie la plus basse de l’onde, vers la partie la plus haute) mesurée en mètres par secondes au carré

Cette dernière caractéristique est la plus importante pour saisir le niveau de vibrations généré par un outil électroportatif, car plus cette valeur est importante, plus il y a de vibrations.

Comprendre et mesurer l’exposition aux vibrations

Il ne faut pas confondre l’intensité des vibrations d’un outil, et la valeur de transmission aux bras et aux mains, qui se calcule selon le niveau d’utilisation de l’outil et qu’on appelle VLE (Valeur Limite d‘Exposition).

Sur une journée de travail, il est recommandé par l’Union Européenne de ne pas dépasser une VLE de 5 m/s² (mètres par seconde au carré).

Ce document permet de mesurer la VLE mains/bras en utilisant un outil électroportatif. Les zones vertes ou oranges représentent l’intervalle où l’on peut travailler sans risque de santé. Passé 400, on entre dans la zone rouge et la valeur limite d’exposition est atteinte.

A gauche, la valeur vibratoire des outils en m/s², en bas le temps d’utilisation de l’outil.

Tableau d'évaluation exposition vibrations

Makita et Bosch, les constructeurs précurseurs

Ce n’est pas comme si les constructeurs venaient tout juste de construire des outils limitant les vibrations, mais dans le domaine de l’outillage professionnel, deux marques se distinguent clairement avec des systèmes anti vibration intégrés très performants et innovants

système anti vibration Makita

Makita a adapté la technologie utilisée pour la prévention des séismes sur les immeubles sur ses outils électroportatifs : le système AVT. De conception exclusive, il s’agît d’un système de contre poids monté sur ressorts, qui permet de réduire considérablement les vibrations, avec un minimum de bruit et une économie d’énergie.

De notre point de vue, le résultat est très bon, nous avons été séduits par les essais comparatifs que nous avons effectués sur les marteaux électropneumatiques. Le système AVT a permis d’augmenter les performances de pénétration dans le béton, mais aussi sur la scie sabre et les scies sauteuses.

Cette technologie apparait de manière croissante sur tous les outils Makita:

anti-vibration Makita

Makita technologie Anti Vibration

 

 

 

 

 

Makita a su donc adapter le génie parasismique Japonais dans des outils électriques, pour réduire le niveau de vibration généré de plus de 50% lors de l’utilisation. Mais plus près de nos frontières, un autre constructeur travaille également sur des systèmes anti-vibration avancés…

Bosch système anti vibration

Le système Vibration control de Bosch permet aux utilisateurs de travailler plus longtemps sans risque pour leur santé. Par exemple, le brise-béton GSH 11 VC dispose d’un système anti-vibration à plusieurs niveaux: les poignées principales et latérales sont découplées du moteur de façon à évacuer les vibrations vers l’extérieur, et le mécanisme de frappe est doté d’amortisseurs pour réduire considérablement les à-coups, et ainsi atteindre un niveau de vibration de 8 m/s², soit plus de 3 heures d’utilisation continue.

 

BOSCH_GSH11VC

En outre, Bosch est le premier constructeur a avoir ajouté des systèmes d’amortissement des vibrations dans des meuleuses angulaires, des outils générant beaucoup de vibrations.

meuleuse d'angle Bosch sans vibration

Grâce à ces zones d’amortissement, les vibrations sont réduites de 70% dans les mains et les bras de l’utilisateur, ce qui permet au cours d’une journée de 8 heures de ne jamais dépasser la valeur maximale d’exposition aux vibrations. Cela signifie que cette meuleuse génère des vibrations inférieures à 2,5 m/s², pour une qualité d’utilisation équivalente à tous les outils Bosch Pros.

 

Vers une généralisation ?

Si deux fabricants se distinguent par leurs systèmes innovants, à l’heure actuelle, tous les fabricants d’outillage électroportatif professionnel sont au fait des enjeux et de l’importance des technologies anti-vibrations, notamment pour les travaux de chantier. Dewalt par exemple, à récemment breveté un système AVC (Contrôle Actif des Vibrations) pour un nouveau type de démolisseur qui génère seulement 6.8 m/s²  ! C’est deux à trois fois moins que les démolisseurs « classiques ».

Les fabricants savent qu’un outil moins vibrant est un outil qui peut être utilisé plus longtemps, et qui permettra aux professionnels d’être plus productifs: c’est l’enjeu des prochaines générations d’outils électroportatifs conçus.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *