Sécuriser le périmètre de sa maison

[Total : 0    Moyenne : 0/5]

Chaque année, le taux de cambriolage en France ne cesse d’augmenter, ce qui est particulièrement alarmant. Avant de penser à blinder les portes et fenêtres de sa maison, il est important de sécuriser votre espace extérieur. En effet, celui-ci peut être une première barrière pour empêcher les personnes malveillantes d’atteindre votre habitation. Pour cela, il existe de nombreuses options à envisager, selon les caractéristiques de votre propriété, vos besoins et votre budget. Retrouvez dans cet article tous les points à connaître pour assurer la sécurité du périmètre de votre maison !

Choisir en fonction de la localité

Pour une habitation urbaine

Si votre maison se trouve en ville, il est fort probable que la limite de terrain soit le trottoir. Dans ce cas, il faudra installer un portail suffisamment haut pour réduire les risques d’intrusion. Pensez à opter pour des structures occultantes pour éviter les regards indiscrets. D’autant plus que les passants sont beaucoup plus fréquents en ville. Il se peut également que le portail soit remplacé par une porte de garage parfaitement sécurisée. Si vous disposez d’un espace de l’autre côté de la maison (arrière jardin), faites installer des clôtures résistantes, avec des points de passage depuis les maisons voisines.

Pour une maison à la campagne

Il est important que les piliers soient résistants, notamment en béton ou en pierre. Si l’accès à votre propriété est situé loin de la demeure et que celle-ci n’est pas visible depuis l’entrée principale, vous pouvez choisir un portail de style traditionnel (en fer forgé). Dans le cas contraire, optez pour des panneaux pleins et opaques.

En ce qui concerne la clôture, pensez à des clôtures particulièrement hautes afin d’éviter les intrusions par le jardin. Pensez à installer des accessoires de défenses tels que des pointes en fer forgé ou encore des pics de verre pour les modèles en béton.

Pour une résidence dans un lotissement

L’installation d’un portail est toujours de mise. En revanche, il sera de taille moyenne, puisque vous n’aurez pas besoin de sécuriser votre entrée. En effet, les résidences en lotissement ont l’avantage de bénéficier d’un périmètre en commun ultra-sécurisé ce qui limite les cambriolages. Il vous faudra délimiter votre propriété à l’aide d’une clôture occultante ou semi-occultante. Faites attention à vous renseigner sur les règlements de copropriété avant de passer à l’installation d’une quelconque structure. 

Installer des dispositifs modernes et innovants

Grâce au progrès de la technologie, il existe désormais des dispositifs intelligents et d’anti-intrusion pour vous aider à sécuriser le périmètre de votre maison. Les systèmes de sécurité permettront de dissuader les cambrioleurs et les intrus.

La télésurveillance

Il s’agit d’un système de sécurité vous permettant de surveiller les alentours de votre maison à partir de votre smartphone, ordinateur ou tablette. Vous aurez accès à des images en temps réel, où que vous soyez. Ce type de dispositif peut être complété par des alarmes de détection, des alarmes anti-intrusion ou encore une alarme vidéo. 

Le détecteur de mouvement

Il s’agit d’un dispositif signalant toute intrusion dans les périmètres de votre résidence, grâce à des rayons infrarouge et des capteurs. Les détecteurs de mouvement pour les espaces extérieurs peuvent différencier un animal et un être humain. Une alarme est déclenchée en cas d’intrusion.