Prendre soin de sa chaudière

[Total : 0    Moyenne : 0/5]

Sans entretien, une chaudière peut causer de nombreux dégâts irréparables et souvent non couverts par l’assurance. Que ce soit une chaudière fioul ou une chaudière à condensation, un contrôle régulier s’impose pour garantir l’efficacité et la durabilité d’un chauffage. La loi exige même un entretien annuel pour certaines chaudières, l’idéal étant de réaliser un entretien 2 fois par an. A gaz, électrique, au fioul ou à condensation, voici quelques conseils pratiques pour prendre soin correctement de votre chaudière.

Pourquoi entretenir une chaudière ?

Il est très important d’entretenir sa chaudière pour en garantir le bon fonctionnement. L’installation d’une chaudière coûte relativement cher et seul un bon entretien en garantit la longévité. Une chaudière peut fonctionner correctement pendant une dizaine d’années voire une vingtaine, dans les meilleures conditions. Entretenir votre chaudière vous permet donc de faire des économies d’énergie.

Entretenir sa chaudière permet d’éviter les dépenses incommensurables liées à une panne du système de chauffage (manque de pression, fuite de chaleur, etc.) ainsi qu’à l’intervention d’un professionnel (dépannage d’urgence). C’est aussi une solution efficace pour sécuriser son installation, notamment en matière d’étanchéité.

Quid de la loi sur l’entretien d’une chaudière

Pour toute installation d’une chaudière, la loi exige une révision obligatoire par an. Cette loi concerne à la fois les chaudières à bois et les chaudières à granulés. Mais faire réviser sa chaudière ne répond pas uniquement à des besoins légitimes, il s’agit aussi de prévenir d’éventuels problèmes et autres dysfonctionnements qui ne seront pas toujours couverts par l’assurance. C’est à la fois une solution économique et pratique pour prolonger la durée de vie de l’installation, en garantir la fonctionnalité et sécuriser son utilisation.

Quelques astuces pour entretenir sa chaudière

Chaudière à gaz

Les équipements d’une chaudière à gaz doivent être nettoyés une fois par an. Cela concerne essentiellement le cendrier, le corps de chauffe, la coupe de tirage, le brûleur et la chambre de combustion. Pour cela, le recours au service d’un professionnel est vivement conseillé. Il n’est pas toujours du ressort d’un amateur de réaliser une opération de purge, de ramonage et de contrôle d’une chaudière à gaz. 

Chaudière au fioul

L’entretien et le contrôle d’une chaudière au fioul à condensation est une opération particulièrement délicate. Il est souvent recommandé de confier cette tâche à un professionnel qualifié à raison d’une fois tous les deux ans. L’opération consiste essentiellement à contrôler les émetteurs afin d’améliorer l’échange entre la maison et le circuit de chauffage. Le professionnel délivre généralement un certificat de conformité une fois l’entretien réalisé. A noter que la loi impose une amende de 1 500€ pour manquement à cette obligation.

Chaudière à granulés de bois

La chaudière à granulés de bois doit être entretenue deux fois dans une année pour éviter certains risques. Selon la loi en vigueur, tout utilisateur d’une chaudière à granulés de bois est tenu d’assurer une maintenance du générateur de chaleur, et de réaliser deux ramonages. La loi impose aussi de nettoyer ce type de chaudière à raison d’une fois par semaine, ou une fois par mois (pour les bacs à cendre), afin d’éliminer les déchets de combustion. Pour cela, le recours au service d’un professionnel est envisageable.