Pourquoi et comment poncer un plafond ?

Pourquoi et comment poncer un plafond ?
[Total : 0    Moyenne : 0/5]

En rénovation ou pour une nouvelle construction, le ponçage est une étape indispensable qui précède obligatoirement une peinture ou un vernissage. A condition d’avoir le bon matériel, poncer un plafond devient plus facile pour vos travaux maison. A défaut, vous pouvez aussi vous tourner vers une location de matériel auprès de spécialiste. Dans tous les cas, une certaine connaissance sur les techniques de base du ponçage s’impose pour réussir à poncer un plafond.

Pourquoi poncer un plafond ?

Le ponçage est une étape nécessaire par laquelle vous devez obligatoirement passer avant de peindre (ou repeindre) ou vernir votre plafond. Grâce au ponçage, la nouvelle peinture adhère plus facilement et plus rapidement à la surface. A défaut, vous aurez beaucoup plus de mal à obtenir une bonne adhérence et les éventuelles tâches présentes resteront apparentes.
Concrètement, poncer un plafond consiste à griffer l’ancienne peinture pour permettre à une nouvelle de pénétrer plus facilement. Il s’agit d’une préparation obligatoire pour éviter que votre nouvelle peinture n’adhère pas correctement à votre support. Sans le ponçage, vous pourrez avoir à peindre votre plafond plusieurs de fois avant que la nouvelle peinture adhère complètement.

Comment poncer un plafond ?

1. Préparer votre environnement de travail

Le ponçage de votre plafond est une opération à risques. Il convient au préalable de vider complètement la pièce, s’il s’agit d’une maison déjà habitée. A défaut de pouvoir déplacer tous vos meubles dans une autre pièce, ou à l’extérieur, pensez à les recouvrir de bâches, de draps usagés ou de film en polyéthylène. Faites également de même avec le sol.

Utilisez en outre de vieux torchons ou des serviettes de bain pour colmater la rainure de vos portes. Par contre, les fenêtres doivent restées bien ouvertes pour vous permettre de travailler dans un espace bien aéré.

Pour votre propre sécurité, munissez-vous des équipements individuels de protection essentiels : gants, masque et lunettes de protection, combinaison, chaussures de chantier.

personnes ponçant le plafond

2. Poncer le plafond

L’outil le plus approprié pour poncer le plafond est la ponceuse girafe et non du papier à poncer (abrasif). Pour l’utiliser confortablement sur une surface importante, il suffit de la raccorder à une rallonge de 20 m de long environ.

Avant d’entamer le ponçage de votre plafond, pensez d’abord à vérifier que votre matériel est au complet. Videz le conteneur à poussière, placez un disque de papier abrasif grain moyen et réglez la longueur du bras télescopique de votre ponceuse.

Réglez d’abord votre outil à une vitesse minimum pour réaliser quelques essais avant de passer à une vitesse supérieure. Pour éviter de vous retrouver juste en dessous de votre zone d’intervention, à chaque fois, pensez à placer votre ponceuse un peu en avant.

A l’issue d’un premier ponçage, procédez à une deuxième opération en utilisant un disque de papier abrasif grain fin. Dans tous les cas, assurez-vous de ne pas insister trop longtemps sur un seul endroit de votre plafond, de sorte d’avoir une surface uniforme au final.

utilisation d'une ponceuse girafe pour le plafond

3. Réaliser les finitions

Une fois votre plafond entièrement poncé, pensez à dépoussiérer complètement la surface travaillée pour éviter que des particules viennent déformer votre nouvelle peinture. Pour cela, il suffit de passer un chiffon sur toute la surface de sorte d’enlever toute la poussière.

La même opération peut également être réalisée à l’aide d’un balai ou un aspirateur spécial.

Pour parfaire la peinture de votre plafond, en rénovation ou pour une nouvelle construction, le ponçage est une étape à ne pas négliger. Avec le bon matériel et quelques notions techniques, vous pouvez facilement réaliser cette étape sans l’intervention d’un tiers professionnel.