L’outillage indispensable du plaquiste

L'outillage indispensable du plaquiste
[Total : 0    Moyenne : 0/5]

Le métier du plaquiste consiste essentiellement à réaliser des travaux de finition à l’intérieur d’une habitation. Pose de faux plafond, isolation ou cloison, ainsi que les finitions de types joints et enduits sont les principales réalisations confiées à un plaquiste. Pour mener à bien ces travaux, ce professionnel a besoin d’un outillage aussi complet que diversifié.

1. Les outils pour monter les cloisons en plaques de plâtre

Le montage d’une ossature précède généralement les travaux de pose d’une cloison dans une habitation. Il s’agit de mettre en place une structure métallique, l’ossature qui va servir de support pour les cloisons ou les murs intérieurs de la maison. Pour cela, il faut des outils spécifiques comme :

  • Une cisaille à tôle ou grignoteuse pour couper les rails en fonction de la longueur souhaitée.
  • Une pince à sertir pour fixer les ossatures qui vont accueillir les plaques.
  • Une pince à sertir à une main pour réaliser un sertissage sans effort de tous types de rail ou montant.
  • Un grand massicot avec guillotine pour couper le métal (les rails, les montants ou les placards). Cet outil permet aussi de découper des cornières d’angles ainsi que des suspentes en T.
  • Une sertisseuse automatique pour faire un sertissage sans effort des rails et montants de toutes sortes. Cet outil s’adapte facilement à tous les modèles de perceuses ou visseuses.

Grignoteuse BOSCH

2. Les outils pour couper les plaques de plâtre

  • Un trusquin, une équerre, un mètre et une règle ou un réglet

Ces différents appareils de mesure et de traçage permettent de prendre des dimensions exactes et de tracer des lignes de repère pour réaliser une découpe parfaite sur les plaques de plâtre. Un des outils indispensables qu’un plaquiste doit avoir, c’est la règle T. Facile à manier, cette règle existe en 900 mm et 1200 mm et permet de mesurer les rails, les plaques de plâtres, etc.

  • Un cutter de plaquiste

Il permet de découper facilement les plaques de plâtre. Le cutter est un outil indispensable pour réaliser une découpe droite. Il peut être combiné avec une règle à découper pour plus d’efficacité.

  • Un cordeau et de la poudre de traçage

Le cordeau permet de tracer des lignes de découpes sans recourir à l’utilisation du crayon en papier. La poudre de traçage, de couleur bleue, permet quant à elle de matérialiser les lignes droites ou courbes afin de se créer des repères bien visibles. Elle est pratiquement facile à effacer.

Kit cordeau traceur STANLEY

  • Une scie à guichet

Spécialement conçue pour découper le plâtre, cette scie convient particulièrement aux matériaux de construction de taille fine et délicate.

3. Les outils pour positionner les plaques

Les plaques de plâtre peuvent être plus ou moins lourdes, en fonction de leur utilisation. Pour pouvoir les déplacer sans les abîmer, le plaquiste a besoin d’outils spécifiques comme :

  • Un monte-plaque ou lève-plaque

C’est un outil pourvu d’un panneau et de bras télescopiques, qui permet de porter les plaques de plâtre. Il comporte aussi des roulettes qui facilitent le déplacement des plâtres d’un endroit à un autre. La hauteur d’un lève-plaque classique est souvent réglable en fonction des besoins du chantier. Il existe aussi des monte-plaques électriques qui permettent de réaliser la même opération sans effort.

  • Les échasses

Les échasses facilitent les travaux en hauteur. Elles sont plus pratiques que les escabeaux et les échelles pour atteindre le plafond en toute sécurité. Dotées de semelles articulées et de patins d’appui, les échasses offrent aussi une grande stabilité à l’utilisation.

  • Un relève-plaque ou levier à plaque

Cet outil permet d’ajuster la pose d’une plaque de plâtre sur un mur. Egalement appelé « poignée en acier », il peut être équipé d’un étrier pour un confort d’utilisation optimal.

  • Un étai et cale-plaque

L’étai sert de support horizontal à une plaque de plâtre avant de la positionner à un endroit précis. Un cale-plaque permet de réaliser la même opération à la verticale.

4. Les outils pour visser

  • Un tournevis et une visseuse électrique

Le tournevis permet de visser pour fixer un plâtre à l’ossature métallique. La visseuse électrique permet de faire la même opération sans effort. Pour cela, il suffit d’équiper la visseuse d’un jeu d’embouts spécifiques qui permet de visser les plaques de plâtres sans en rayer la surface.

Perceuse visseuse BOSCH

5. Les outils pour poncer

  • Un rabot pour plaques de plâtre et bois

Le rabot permet de réaliser des travaux de retouches importantes sur des plaques de plâtre et du bois. Cet outil est indispensable pour éviter d’avoir une sur-épaisseur au moment de poser les joints. Il permet aussi d’aplanir tous types de surface. Un outillage électroportatif permet de travailler plus rapidement et d’obtenir de meilleurs résultats.

  • Une ponceuse

Pourvue d’un abrasif de qualité, la ponceuse permet de poncer une surface de manière efficace. Elle peut également être raccordée à un aspirateur de chantier pour aspirer l’excédent de ponçage.

6. Les outils pour faire les points

  • Un applicateur de bande à joint

Cet outil facilite la pose des joints et permet d’obtenir une finition nette et précise.

  • Un couteau à enduire ou riflard

Le couteau à enduire ou riflard permet d’appliquer de l’enduit sur les vis et sur toute la longueur de la surface de juxtaposition des plaques.

  • Une spatule à bande à joint

C’est un outil indispensable qui permet de marquer le trait de la jointure sur toute sa longueur. La spatule permet aussi de maroufler la bande à joint humidifiée déposée sur le trait pour repasser une nouvelle couche d’enduit le lendemain.

Spatule flexible BOSCH

7. Les équipements de sécurité

Un plaquiste averti doit s’équiper correctement. Les essentiels d’un outillage professionnel sont là, mais le bon ouvrier ne cesse d’enrichir son atelier d’outils innovants.

 

Découvrez l’outillage indispensables de toutes les professions :