Nettoyer et ranger ses outils de jardin

Outils de jardinage
[Total : 0    Moyenne : 0/5]

L’automne et l’hiver appellent au repos pour les apprentis jardiniers. Par contre, c’est le moment idéal pour nettoyer et ranger ses outils de jardin pour garantir leur bon fonctionnement au prochain printemps. Vous ne savez pas par quoi commencer ni comment vous y prendre ? Voici quelques indispensables à ne pas négliger.

Classer ses outils

Avant de procéder au nettoyage et au rangement de vos outils de jardin, vous devez d’abord les classer en fonction de leur spécificité. D’un côté, les outils à main et d’un autre les outils à moteur ; ou bien les outils de terre par-ci et les outils de coupe par-là. C’est plus pratique pour attribuer à chacun de vos outils l’entretien qui lui convient, et éviter de vous embrouiller avec les produits à utiliser.

L’entretien des outils de terre

Les outils qui entrent en contact direct avec la terre se nettoient généralement après chaque utilisation. D’abord, vous devez enlever les terres sèches qui se collent sur vos outils. Pour cela, il suffit de les laisser tremper dans un seau rempli à trois quarts d’eau, mélangé avec un peu de javel, pendant une demi-journée. Cette technique d’entretien convient particulièrement aux outils de terre de type bêches, binettes, râteaux ou houes.

Pour enlever les résidus récalcitrants qui s’accrochent à vos outils, malgré cette première étape, utilisez une brosse à chiendent. Les taches de rouille quant à elles, s’enlèvent à coup de brosse métallique, avec un peu d’huile de coude. 

La dernière étape consiste à rincer vos outils pour enlever les traces de javel. Ensuite vient le séchage avec un vieux chiffon propre, enduit légèrement d’une couche d’huile. Rangez après vos outils de terre dans un endroit sec.

L’entretien des outils coupants

Les lames de vos outils coupants (cisaille, sécateur, ébrancheur), se nettoient généralement avec de l’alcool à brûler. L’alcool enlève à la fois la résine tout en désinfectant vos outils. Pensez ensuite à affûter ces mêmes lames avec de la pierre fine afin d’en améliorer la performance ultérieurement. N’oubliez pas de graisser les axes et le ressort avec de la vaseline ou de la graisse consistante. Pour aider vos vieux outils à briller comme du neuf, plongez-les dans un mélange d’huile 2/3 et de pétrole 1/3. 

S’ils sont rouillés, grattez-les avec un papier abrasif voire même à les démonter au besoin pour atteindre les parties inaccessibles. Rangez-les ensuite dans un endroit à l’abri de l’humidité.

L’entretien des outils à moteur

Quelques précautions s’imposent à l’entretien des outils à moteurs thermiques. Pensez avant tout à débrancher les bougies afin d’éviter de malencontreux accidents. Une vidange annuelle s’impose pour les outils pourvus d’un moteur à 4 temps. Pour les outils coupants, il convient de les démonter avant d’en affûter les lames. Il faut également huiler les câbles, leurs gaines et les axes des roues. Le filtre à air doit aussi être dépoussiéré tout comme les ailettes de refroidissement. Pensez aussi à vider le réservoir pendant l’hiver sauf pour faire tourner le moteur au moment du graissage. Et n’oubliez pas de ranger chaque outil à sa place.