Comment entretenir sa pelouse l’été ?

Comment entretenir sa pelouse l'été ?
[Total : 0    Moyenne : 0/5]

La période estivale a son avantage, il fait chaud, il fait beau. La chaleur de l’été profite à toute la famille et est propice à la pratique de nombreuses activités : piscine au grand air, excursion au bord de l’eau ou foot à l’improviste dans le jardin. De belles journées en famille en perspective, mais à condition que la pelouse soit en bon état. Voici quelques conseils pratiques qui peuvent vous aider à entretenir votre pelouse en été.

Les soins requis pour entretenir sa pelouse en été

Entretenir sa pelouse sous une forte chaleur peut parfois relever d’un véritable parcours du combattant. Néanmoins, quelques soins essentiels s’imposent pour en assurer la qualité malgré le soleil et la chaleur intense.

  • La scarification du sol qui permet d’enlever la mousse qui empêche les herbacées de se développer correctement.
  • Le désherbage du terrain qui permet de supprimer les mauvaises herbes.
  • L’apport du terreau pour apporter aux herbacées les éléments nutritifs indispensables à leur croissance.
  • La fertilisation du gazon à l’aide d’engrais pour l’enrichir en azote, phosphore et potassium.
  • L’arrosage de la pelouse pour lui apporter la quantité d’eau nécessaire en été.
  • La tonte pour densifier le gazon, soigner l’esthétique du jardin et lutter contre la prolifération des mauvaises herbes.

1. Scarifier le sol

Le feutrage ou la formation d’une couche de résidus de végétaux à la surface du sol, bloque la pénétration de l’air, de l’eau et des éléments nutritifs dans le sol. Votre gazon risque alors la déshydratation et le manque de minéraux. La formation de la mousse à la surface du sol va également étouffer votre gazon qui deviendra de plus en plus disgracieux.

Un râteau ou un scarificateur permet d’éliminer le feutrage et la mousse. Cette opération est recommandée tous les ans pour permettre au gazon de se régénérer. La veille de la scarification du sol, il est conseillé de tondre la pelouse assez ras ainsi que de ramasser l’herbe coupée et d’arroser le gazon. A l’issue de cette opération, le passage d’un râteau est sollicité afin d’enlever les débris de racines et de mousses.

Vous pouvez alors semer le gazon de regarnissage, passez un coup de rouleau et arrosez en surface.

2. Désherber

Pour donner une bonne densité à votre gazon et lui assurer une meilleure santé, il convient de le désherber régulièrement. La prolifération des mauvaises herbes peut nuire à la qualité des herbes et du sol. Le désherbage doit se faire deux fois par an : au début du printemps et à la fin de l’automne.

Pour désherber votre gazon, vous pouvez soit utiliser vos mains ou vous servir d’un herbicide, en fonction de la taille de votre jardin et de la densité des mauvaises herbes.

Le désherbage à la main est plus facile si vous arrosez au préalable votre gazon. L’utilisation d’un herbicide de synthèse est par contre proscrite depuis janvier 2019. Si vous optez pour cette solution, utilisez les produits autorisés en Agriculture Biologique et/ou les produits de bio-contrôle.

désherbage à la main

3. Fertiliser le sol

Le gazon et le sol ont besoin de terreau, comme engrais, pour se développer. Le terreau sert également à modifier la structure du sol, pour le rendre soit plus compact ou moins acide, en fonction des besoins.

Le terreautage intervient juste après la scarification du terrain car le terreau s’intégrera alors beaucoup mieux à la terre et le sol recevra assez d’éléments nutritifs.

Pour fertiliser le sol, étalez le terreau en comptant deux pelletées par mètre carré. Pour cela, utilisez un épandeur d’engrais et réglez l’ouverture de distribution au maximum.

Si vous utilisez des engrais, faites-le une fois par an en respectant les doses indiquées sur l’emballage du fabricant. Pensez toutefois à bien arroser votre gazon après l’épandage pour dissoudre les granulés et assurer la pénétration de l’engrais dans le sol. Ces granulés d’engrais, souvent très concentrés, peuvent parfois brûler le gazon.

4. Arroser la pelouse

En été, il convient d’arroser régulièrement la pelouse de votre jardin, à raison d’une fois par semaine. L’idéal, c’est d’arroser votre pelouse le soir pour éviter de brûler l’herbe et l’évaporation de l’eau. Pour un arrosage réussi, 5 L d’eau est requis pour chaque mètre carré. L’installation d’un récupérateur d’eau dans votre jardin peut s’avérer très pratique durant la période estivale. De même, la mise en place d’un programmateur lié à des arroseurs automatiques est aussi une option envisageable.

arrosage automatique de jardin

5. Tondre le gazon

Une tonte régulière assure l’esthétique de votre gazon. Mais elle limite aussi la prolifération des adventices et permet d’obtenir une densité de pelouse parfaite. Mais avant de passer la tondeuse, il convient de ramasser les cailloux et les branches mortes qui peuvent détériorer la lame ou le carter de la tondeuse. Il est aussi plus judicieux de tondre une surface bien sèche pour optimiser le résultat.

En été, une tonte toutes les deux à trois semaines suffisent. Quant à la hauteur de la coupe, il convient de ne pas couper trop court pour conserver l’humidité du sol.

Pour une tonte optimale, prenez soin de votre tondeuse en la nettoyant régulièrement. Plus d’infos : https://www.conseils-outillage.fr/entretenir-une-tondeuse-electrique/

Pour conclure, l’entretien de votre pelouse en été requiert une bonne préparation et du bon matériel. Équipez-vous auprès d’un professionnel de l’outillage de jardin pour réussir chaque étape et obtenir d’excellents résultats.