Comment utiliser une tarière ?

Tarière thermique
[Total : 1    Moyenne : 5/5]

Un jardinier averti doit toujours avoir une tarière dans son outillage. Cet outil de jardinage permet notamment de creuser des trous d’une profondeur importante et de forme parfaitement cylindrique. Pour dénicher le modèle idéal, vous devez prendre en compte le type de travaux à réaliser ainsi que la fréquence d’utilisation que vous prévoyez pour votre outil. Vous utiliserez assurément un modèle différent pour planter vos arbustes, drainer le sol, aérer la terre ou installer une palissade.

Les différents types de tarières

La tarière manuelle

La tarière manuelle et un outil classique, fabriqué en acier. Elle requiert une force conséquente au niveau des bras car elle fonctionne par un mouvement rotatif. Munie de poignées antidérapantes, elle permet de creuser des trous d’une profondeur de 1 mètre, avec un diamètre de 10 à 15 cm. 

Cet outil convient particulièrement pour planter les petits arbustes, des supports de serre ou une haie. Cependant, si vous deviez réaliser ces travaux de manière régulière, le risque d’ampoules est conséquent. Par contre, elle ne requiert pas de force importante pour travailler un sol meuble.

La tarière électrique

La tarière électrique convient mieux pour réaliser des travaux de creusage intensifs, par exemple pour creuser des séries de trous. Propulsé par un moteur puissant de 1 200 Watts, elle mesure 60 cm de long, et se dote d’un foret en acier d’un diamètre de 15 cm. 

C’est l’outil idéal pour creuser sans endommager vos muscles, malgré quelques éventuelles vibrations. Par contre, il vous faudra une rallonge conséquente pour réaliser plusieurs trous en une seule intervention.

La tarière thermique (à essence)

Tarière thermique

Plus élaborée, la tarière thermique convient essentiellement pour les grands travaux agricoles. Grâce à une vitesse de rotation allant jusqu’à 6 500 tours/minute, elle vous permet de creuser en profondeur et sans effort. Cet outil est généralement livré avec un foret de 15 ou 20 cm de diamètre et de 75 cm de long. Elle pèse plus de 15 kg et requiert l’intervention de deux personnes.

Bien utiliser une tarière

Le principe de fonctionnement d’une tarière est le même, quel que soit le modèle choisi. Sous l’action de la force des bras (tarière manuelle) ou d’un moteur (tarière électrique et thermique), un foret creuse la terre jusqu’à la profondeur recherchée.

Pour utiliser une tarière manuelle :

  • Disposez votre tarière dans le sol.
  • Saisissez avec fermeté les poignées de votre outil et tournez-le dans le sens des aiguilles d’une montre, en s’appuyant essentiellement sur la force de vos bras. Pour réaliser un trou régulier, maintenez votre tarière bien droite et débarrassez-la au fur et à mesure que la terre s’accroche.
  • Répétez la même opération jusqu’à obtenir la profondeur recherchée. Vous pouvez aussi ajouter une allonge pour faciliter le travail.
  • Plantez votre piquet directement dans le trou ainsi réalisé. Dans le cas d’un arbuste, binez légèrement les parois, laissez la terre au repos quelques jours puis versez un peu de compost dans le trou. Une fois l’arbuste en place, rebouchez le trou avec la terre extraite.