Comment scier son bois de chauffage
[Total : 0    Moyenne : 0/5]

Comment scier son bois de chauffage

Le bois pour se chauffer. La solution idéale qui s’impose désormais dans de nombreux foyers où la facture de fioul et de gaz ne cesse de s’alourdir. Une solution économique et écologique qui requiert néanmoins quelques connaissances de base sur le sciage du bois de chauffage.

Pourquoi choisir le bois pour se chauffer ?

Comparé au fioul et au gaz, le bois représente une solution de chauffage à la fois économique et écologique. C’est une ressource renouvelable qui offre plusieurs possibilités. Chêne, frêne, noyer, hêtre, charme et châtaigner sont autant d’arbres considérés comme des bois denses, appropriés au chauffage.

A humidité égale, tous les arbres possèdent un pouvoir calorifique similaire variant de 5,1 kWh/kg pour le chêne à 5,3 kWh/kg pour le bouleau ou le sapin. Même certains arbres comme les résineux sont appropriés au chauffage malgré leur mauvaise réputation d’éclater en brûlant. Il suffit pour cela d’utiliser un foyer fermé ou de s’équiper d’un pare-feu.

Quand couper le bois de chauffage ?

Si vous disposez d’un jardin où arbres et arbustes sont plantés, vous avez la possibilité de faire du bois de chauffage à domicile. La période idéale pour couper votre bois se situe entre octobre et mars. En effet, lorsque le bois est entièrement dépourvu de sa sève, il brûle plus longtemps et encrasse moins l’insert.

En revanche, il est impératif de choisir uniquement du bois bien sec pour se chauffer en hiver. Soit du bois qui a donc séché pendant au moins un à 2 ans. Pendant la première année, laissez d’abord votre bois sécher en extérieur sous un abri bûches ou une bâche. Placez-les ensuite le reste du temps, entre 6 à 12 mois supplémentaire en intérieur avant de les utiliser au chauffage.

Quels outils pour couper son bois de chauffage ?

L’outil idéal pour abattre un arbre est la tronçonneuse thermique. Cet outil, spécialement conçu pour réaliser ce type de travaux, offre une puissance moyenne de 30 à 50 cm3.

Pour le débitage, une tronçonneuse électrique peut suffire. De plus, ce type d’appareil est plus léger malgré sa puissance réduite. Par ailleurs, il faut penser à affûter la chaîne à plusieurs reprises à l’utilisation et à vérifier régulièrement la tension à froid.

Tronçonneuse thermique

Tronçonneuse thermique

thermique électrique

thermique électrique

Si vous pensez scier votre arbre, une scie à bûches est conseillée. Choisissez-la avec la denture qui convient à la dimension de l’arbre à scier. Une scie à denture isocèle convient pour le bois sec et une scie à denture américaine pour le bois vert.

Un autre outil qui permet d’abattre et fendre un arbre, la hache se décline aussi en plusieurs modèles. Française, allemande ou canadienne, une hache se choisit essentiellement en fonction de sa forme, de son poids, de sa lame et de la longueur de son manche. Une hache permet notamment d’abattre des petits arbres ou de fendre des bûches de diamètre réduite.

On se sert également de la serpette ou de la serpe pour trancher les petites branches ou faire des fagots. Pour en garantir l’efficacité, il faut en affûter régulièrement les fers.

Dans tous les cas, il est primordial de se munir également d’un essentiel d’équipement de sécurité : casque antibruit, chaussures renforcées, visière, etc.

 

Où trouver du bois de chauffage ?

A défaut d’avoir un jardin d’arbustes et d’arbres fruitiers à domicile, il est aussi possible d’aller ramasser du bois mort dans la forêt. Certaines propriétés privées proposent également des « coupes » ou des parcelles à un prix raisonnable. Autrement, il reste toujours la solution de se faire livrer un stère de bois par un professionnel.

 

Comment stocker le bois de chauffage ?

Pour débiter un bois en bûches, disposez une branche de 30 cm de diamètre sur un chevalet. Commencez ensuite à la débiter en bûches de même longueur, environ 40 cm maximum.
A l’aide d’une pince à bois, une sapie ou un crochet de levage, déplacez vos bûches jusqu’à l’emplacement dédié. Pour un entreposage plus optimisé, fendez-les en quartier.

Le bois ainsi débité s’entrepose dans un local sec, à l’abri de l’humidité. A défaut de disposer d’un espace de rangement dédié, il suffit de couvrir votre bois d’une tôle ondulée qui le protègera des intempéries.

Que vous disposiez d’un jardin de bois ou que vous ayez à rejoindre une communauté pour aller récupérer du bois sec dans la forêt, le bois de chauffage est une solution parfaite pour se réchauffer en hiver. Grâce à ces différentes techniques et un bon outillage, couper et débiter du bois de chauffage sera désormais un jeu d’enfant pour vous.


A propos de Jenny La Bricoleuse

Rédactrice en chef du site de conseils outillage, avis et comparatifs. Adepte du bricolage et du matériel d'une qualité irréprochable pour toujours offrir plus de performance.

Comments are closed.