Comment poncer du marbre ?
[Total : 0    Moyenne : 0/5]

Le marbre, une roche d’une dureté importante et de couleur variable. Très apprécié en sculpture, en architecture et également en tant que matériau d’ornement, le marbre est souvent sujet à des tâches ou des fissures qui viennent l’endommager. Le ponçage du marbre est une solution incontournable pour rénover et faire luire le marbre en toute circonstance.

Marbre abîmé, fissuré

Pourquoi poncer le marbre ?

Le marbre est un matériau naturel qui nécessite un entretien régulier pour garder son éclat au fil du temps. Le ponçage du marbre est indispensable pour enlever toutes traces d’usure sur celui-ci. En effet, cette opération consiste à griffer la surface de la pierre pour enlever toutes les irrégularités qui l’empêchent d’être lisse. Concrètement, le ponçage est un remède qui intervient suite à un mauvais entretien du marbre.

Le ponçage du marbre fait également suite à une opération de rénovation. Lorsque les tâches sont profondément ancrées dans le marbre et que celui-ci perd tout son éclat, une réparation s’impose. Dans ces cas précis, il s’agit non seulement de reboucher les fissures du marbre, mais également d’uniformiser la surface de nouveau.

Le ponçage du marbre concerne le sol en marbre, le marbre d’intérieur ou d’extérieur, la cheminée en marbre, la table en marbre, etc.

Quels outils pour poncer le marbre ?

Pour poncer le marbre des grandes surfaces, il est recommandé d’utiliser une ponceuse de grand diamètre telle une ponceuse à béton ou une surfaceuse. Plusieurs passages sont nécessaires (5 à 8) en priorisant l’utilisation de grains abrasifs de plus en plus fins. La surfaceuse peut être complétée par une ponceuse pierre portative pour plus d’efficacité au ponçage. Pour obtenir un résultat final brillant, il suffit d’appliquer des disques en abrasif ou en fibre de grain de plus en plus fin sur le plateau porte-disques de la surfaceuse jusqu’à la fin de l’opération.

Ponceuse à béton abrasive

Pour poncer les angles et les marches, l’utilisation de la meuleuse ponceuse équipée de disques abrasifs est recommandée. L’intervention d’un professionnel équipé est en outre la solution idéale pour réussir le ponçage du marbre.

Poncer le marbre : les étapes à suivre

1. Préparer la surface à poncer

Avant d’entamer le ponçage du marbre, il faut obligatoirement nettoyer et sécher la surface de la pierre.

2. Appliquer le produit de polissage

Pour polir le marbre, vous pouvez utiliser soit du polish en poudre soit du polish en spray. Dans tous les cas, ce sont des produits de polissage qui permettent de redonner de l’éclat au marbre. Pour éviter de rayer le marbre, il convient d’appliquer le polish à l’aide d’un chiffon doux. La quantité utilisée dépend ensuite de la taille de la surface à polir. L’essentiel, c’est d’utiliser uniquement un volume de produit adapté à la surface à traiter.

3. Passer la machine

Pour effectuer un travail de ponçage du marbre, il est conseillé de commencer à une faible vitesse et sur une petite surface à chaque fois pour obtenir un résultat uniforme. L’idéal, c’est d’utiliser une polisseuse pourvue de disques abrasifs à grains gros moyens et fins sur trois passages successifs. Le ponçage du marbre se fait généralement par mouvements circulaires.

4. Cristalliser

Cette étape consiste à provoquer une réaction mécanico-chimique afin de rendre son éclat naturel au marbre. La cristallisation est aussi indispensable pour rendre le marbre moins sensible aux rayures et aux chocs. Cette opération s’effectue essentiellement avec un produit spécifique cristallisant et une mono brosse pourvue d’une lame en acier. A l’issue d’une opération de cristallisation, on passe au lustrage et au polissage final du marbre au sol ou sur le mobilier.

Conseils pour réussir le ponçage du marbre

Pour réussir une opération de ponçage du marbre, il est indispensable de s’équiper en EPI. Gants anti vibrations, lunettes, bouchons d’oreilles et masque sont vivement recommandés.

A l’issue du ponçage du marbre, il est recommandé de réaliser un traitement de cristallisation ou d’imprégnation visant à obturer la capillarité du matériau, à conserver son éclat et à le rendre insensible aux tâches.

Le lustrage et le polissage du marbre interviennent à la fin du ponçage du marbre. Le premier consiste à brosser la surface en marbre avec une meule rotative. Une opération de ponçage du marbre doit également être complétée par un traitement antiglisse. Ce traitement hydrofuge peut en outre intervenir à toutes les étapes du ponçage.

Pour poncer des endroits difficiles d’accès comme les coins d’une pièce ou d’un escalier, il faut utiliser une bordureuse. Pour le ponçage d’un sol en marbre, la finition peut être réalisée à l’aide d’une ponceuse de pierre rotative.

Escaliers en marbre

Une ponceuse rotative pourvue d’abrasifs à gros grains, à grains moyens et à grains fins convient pour poncer la surface d’une cheminée. Au cours du ponçage, il convient de dépoussiérer la cheminée avec une brosse souple à poils doux. Un couteau de peintre permet par ailleurs d’enlever l’excès d’emplâtre sur la pierre.

Dans tous les cas, l’intervention d’un professionnel est fortement recommandée pour garantir la qualité du rendu final. De plus, un professionnel peut vous proposer un rendu poli mat ou brillant au choix.


A propos de Jenny La Bricoleuse

Rédactrice en chef du site de conseils outillage, avis et comparatifs. Adepte du bricolage et du matériel d'une qualité irréprochable pour toujours offrir plus de performance.

Comments are closed.