Comment fixer une serre de jardin ?
[Total : 0    Moyenne : 0/5]

Comment fixer une serre de jardin ?

Une serre de jardin est un espace dédié pour accueillir les plantes les plus fragiles dans votre jardin. Légumes, plantes d’ornement, fleurs, semis, plants et cultures s’y développent à température stabilisée entre 19° et 20° pendant toute l’année. Une serre de jardin est un abri qui permet de cultiver toutes sortes de plantes à l’abri des changements climatiques, de la pluie, du gel, de la neige et même du soleil. Mais encore faut-il avoir une serre bien ancrée au sol pour éviter qu’elle ne s’arrache au premier souffle d’un vent violent ou ne s’écroule sous de violentes pluies.

Image de l'intérieur d'une serre

Les différents types de fixation de serre

Le vent étant le principal ennemi d’une serre de jardin, il convient de lui choisir une fixation bien ferme. A cet effet, votre choix s’arrêtera essentiellement sur un système adapté aux caractéristiques de votre serre. Concrètement une serre à usage professionnel nécessitera une fixation plus conséquente qu’une autre à usage semi-professionnel voire personnel.

  • Une bâche enterrée pour moins de prises d’air

La plupart des serres vendues dans le commerce sont livrées avec une notice d’utilisation spécifiant l’intérêt d’avoir une bâche enterrée sur un minimum de 20 cm pour réduire les prises d’air. Ce système est pratique pour effectivement réduire les prises du vent, mais il convient toujours mieux d’opter pour un ancrage plus conséquent au niveau de la structure de la serre. La solution de la bâche enterrée convient mieux si votre serre est placée dans un endroit bien à l’abri du vent ou si celle-ci occupe juste une petite surface de votre jardin.

  • La fixation à base de sardines pour les mini-serres

Plus connue pour fixer les tentes de camping, le mode de fixation à base de sardines s’applique également aux serres de jardin. Néanmoins, ce système n’est pratique que pour fixer une petite serre de faible hauteur. Utilisé sur des modèles plus imposants, ce mode de fixation doit être obligatoirement renforcé par un accessoire plus robuste.

Les différentes techniques d’ancrage d’une serre de jardin

Les deux techniques précédemment citées sont les plus classiques en termes d’ancrage d’une serre de jardin. Néanmoins, peu de spécialistes du jardinage encourage le système de la bâche enterrée ou des sardines pour ancrer une serre de jardin imposante. Dans ce cas, la solution des pieds s’avère plus efficace.

Les pieds sont des organes de fixation qui couvrent l’ensemble de la structure (serre de jardin) pour garantir un bon maintien et une bonne résistance au vent. Pour cela, il existe trois principaux types de pieds possibles.

  • Le pied platine

Spécialement conçu pour maintenir les serres de grande taille bien ancrées au sol, le pied platine vous évite la création de plots maçonnés ou fondations. Utilisé essentiellement sur sol meuble, le principe consiste à mettre en place une base de forme rectangulaire enterrée. Arrimée par le poids de la terre, cette structure va maintenir votre serre de jardin bien fixe même sous l’effet d’un vent violent.

  • Le pied amarre

Plus approprié pour un sol meuble à dur, le pied amarre offre une assise plus améliorée à votre serre de jardin grâce à la platine ancrable et aux deux broches de fixations dont il est muni. Ce type de fixation convient si votre serre de jardin est d’une taille moyenne.

  • Le pied à embase

Cette fixation est certainement la plus solide si vous avez une serre de jardin très imposante. Le pied à embase fixe en effet la structure sur une ceinture en béton ou une semelle en béton. Des chevilles ou des goujons viennent ensuite maintenir la base au sol.

A chaque type de sol une fixation

Vous l’aurez compris, la nature du sol est fonction majeure du choix du type de fixation de votre serre de jardin.

  • Pour le sol meuble

Comme mentionné ci-dessus, l’embase de serre de jardin est une technique efficace pour obtenir une fixation bien maintenue au sol. Vous trouverez certainement des modèles de serres équipés d’une embase dans le commerce, mais à un prix légèrement plus élevé que les modèles classiques. Pour autant, la mise en place d’une embase dans le sol ne requiert pas une connaissance technique spécifique.

Généralement fabriquée en métal (aluminium), cette structure se pose et s’ancre directement dans le sol pour recevoir l’ossature de votre serre. Bien évidemment, un petit travail de maçonnerie élémentaire est ensuite requis pour bien fixer l’ensemble, mais même un apprenti bricoleur y parviendra facilement.

Pour cela, vous devez d’abord repérer les pieds de fixation sur le sol de votre terrain. Faites ensuite un trou d’au moins 60 cm à chacun d’eux pour éviter le gel. Plantez-y des tuyaux en PVC de 10 à 15 cm de diamètre. Servez-vous d’une équerre pour mesurer les diagonales et vérifier que les trous correspondent bien aux emplacements des pieds de l’embase. Coulez ensuite un mortier (préalablement préparé) à l’intérieur des tuyaux. Laissez sécher avant de fixer l’embase. Au besoin, vous pouvez également y sceller des pieds ou des fixations. Dès que les fondations sont bien sèches, vous pouvez alors monter votre serre en toute sécurité.

Si votre serre de jardin ne dispose pas d’embase, fixez directement les pieds dans le sol. A cet effet, notez bien que les pieds platine sont plus appropriés pour des serres de grande taille. Les pieds amarres conviennent quant à eux davantage à des serres de taille moyenne à petite. Ces dernières sont souvent livrées avec des clavettes qui servent à renforcer l’ancrage dans le sol.

  • Pour le sol dur

Sur un sol dur, une dalle suffit pour ancrer une serre de jardin dans le sol. Pour un modèle avec embase, il suffit de fixer celle-ci avec des chevilles d’un diamètre de 8 mm ou de goujons d’ancrage. Pour un modèle livré sans point de fixations pour sol dur, il suffit d’acheter des supports de poteaux en acier galvanisé dans le commerce. Ces derniers sont généralement pourvus d’une platine de fixation que vous répartirez alors pour chaque longueur et largeur de votre serre. Ensuite, il ne vous reste plus qu’à insérer l’ossature de la structure à l’intérieur. Une tige filetée et un boulon placé de chaque côté des supports de poteaux suffisent ensuite pour maintenir l’ensemble.

Image de l'intérieur d'une serre

Les ancrages spécifiques pour serres de jardin

  • Les disques hélicés

Les disques hélicés permettent d’ancrer la serre au sol mais leur utilisation dépend essentiellement de la nature de celui-ci. Il faut également choisir des disques hélicés d’un diamètre approprié aux dimensions de la serre.

  • La ceinture de parpaings enterrée

Reprenant le périmètre de la serre de jardin, la ceinture de parpaings enterrée permet de fixer celle-ci à plusieurs points.

  • Les câbles inox

Les câbles inox permettent d’obtenir un lien de fixation triangulaire assurant une meilleure résistance à l’ensemble de la structure.

  • Les piquets à percuter

Utilisés essentiellement dans le sol dur, les piquets à percuter sont des piquets en forme d’arpon qui s’ancrent au moment de la percussion.

  • La semelle en béton

La semelle ou la ceinture en béton permet de fixer la serre de jardin avec des goujons. Elle permet aussi de sceller des supports comme les pieds platine ou de créer un ancrage en H.

  • Les piquets ronds épointés

Enrobés de goudron, les piquets ronds épointés sont à enfoncer aux points des fixations. Pour cela, les piquets d’acacia sont conseillés parce qu’ils pourrissent moins vite. Pour fixer ensuite les pieds de la serre, il suffit d’utiliser des tirefonds.

 


A propos de Jenny La Bricoleuse

Rédactrice en chef du site de conseils outillage, avis et comparatifs. Adepte du bricolage et du matériel d'une qualité irréprochable pour toujours offrir plus de performance.

Comments are closed.