Comment conserver et stocker son bois de chauffage ?

[Total : 0    Moyenne : 0/5]

Il est primordial de conserver le bois de chauffage dans un endroit sec, à l’abri de l’humidité afin de conserver ses qualités énergétiques et garantir un meilleur rendement calorifique lors de la combustion. De plus, brûler du bois humide ou qui vient d’être coupé donne plus de travail, car il faudra en avoir plusieurs pour atteindre une température confortable. Pour profiter pleinement d’une cheminée ou d’un poêle à bois, voici quelques bonnes pratiques à connaître sur le stockage du bois de chauffage.

Choisir un abri bois aéré et sec

Faute de place à l’intérieur, beaucoup choisissent de stocker le bois à l’extérieur. L’idéal est de placer le bois dans une cave, un garage, un hangar ou une cabane de jardin. Dans ce cas, il est indispensable de choisir un abri bien aéré, bien ventilé et surtout bien couvert. En extérieur, il convient de ne pas disposer le bois à même le sol, de sorte de permettre à l’air de circuler sous les bûches, et réduire les risques d’humidité. Pour cela, il suffit d’utiliser des palettes ou des parpaings comme supports.

Choisir du bois de qualité

La qualité du séchage du bois est garantie au bout de deux ans après la coupe. A l’exception du hêtre qui perd considérablement sa qualité au bout de cette période. Le bois de qualité comporte moins de 20% d’humidité. Autrement, il faut penser à le faire sécher pendant plusieurs mois à l’abri avant de le conserver dans un abri ou l’utiliser.

Opter pour une couverture respirant

Généralement, on préconise une bâche pour couvrir le tas de bois. Mais il faut veiller à laisser quelques espaces libres aux extrémités du tas afin de permettre à l’air de circuler et éviter d’emprisonner le bois sous la toile étanche. Faute d’air, le bois pourrit rapidement et peut même développer des champignons à la surface. Il est également conseillé de basculer légèrement le haut du tas pour permettre à l’eau de pluie de couler. Pour maintenir la bâche, il suffit de la nouer avec une corde ou de la surmonter de poids (cailloux, parpaing, etc.)

Trier le bois

Selon l’usage auquel le bois de chauffage est destiné, il convient de le trier au préalable, avant de le stocker. Le petit bois qui servira à allumer le feu d’un côté, les bûches de taille moyenne de l’autre pour subvenir à une consommation quotidienne, et les bûches plus imposantes à part pour une utilisation la nuit. Il est également possible de trier le bois par essence : d’un côté les bois durs (charme, hêtre, frêne ou chêne) qui ont un pouvoir calorifique élevé, et d’un autre côté les bois tendres (sapin, fruitier, pin ou peuplier) qui s’enflamment plus rapidement.

Faire sortir le bois au bon moment

Selon que le bois de chauffage est dédié à alimenter un chauffage principal ou d’appoint, il est recommandé de faire le réassort de bois dès le printemps. Pour cela, il faut compter au moins un stère de bois par mois de chauffage, en tenant compte de la surface de chauffe.