Comment bien choisir sa cisaille ?

[Total : 0    Moyenne : 0/5]

Afin de préserver la beauté de votre espace vert, il est important de procéder à un entretien régulier. Pour y arriver, il est important d’investir dans l’achat d’un équipement complet et performant. Cela est aussi valable pour les professionnels du jardinage qui souhaitent proposer des services de qualité à leurs clients. Parmi les outils de coupe les plus indispensables aux travaux de jardin, on peut citer la cisaille à main, la cisaille à gazon ou encore la cisaille à haie. Il s’agit d’un accessoire qui vous permet de tailler une haie ou un buisson. Le fait d’utiliser cet outil de taille vous permettra de réaliser une coupe précise et nette. Avec le large choix de modèles disponibles sur le marché, il peut être difficile de faire un choix. Manche réglable, manche télescopique, lames en acier, mais aussi lames orientables ou interchangeables, voici quelques critères de choix importants à prendre en compte lors de l’achat de votre taille-haie

La lame

Le choix de la lame dépendra entièrement du type de végétal que vous souhaitez couper. D’ailleurs, c’est l’une des parties principales d’une cisaille. Il existe différents types de lames, avec leurs propres spécificités. Avec une lame bien aiguisée, vous aurez une découpe nette.

Une lame droite

Une cisaille à lame droite est un outil de jardin permettant de couper les haies à bois tendres, au même titre qu’une paire de ciseaux. Grâce aux lames droites, vous pourrez réaliser la coupe du gazon et des jeunes pousses pour un espace vert parfait. Vous pouvez l’utiliser pour réaliser la finition d’une bordure ou d’une pelouse ! Vous retrouverez aussi des modèles avec une lame crantée pour couper les branches plus épaisses. 

Une lame ondulée

Les lames ondulées sont spécialement conçues pour l’élagage des bois durs. Vous pouvez les utiliser pour la taille des haies irrégulières ou encore la coupe des bois de nature plus dure. L’ondulation des lames permet aux rameaux de ne pas glisser facilement. 

Par ailleurs, il est conseillé d’utiliser un sécateur pour ébrancher efficacement les branches épaisses, notamment celles de plus de 2 cm de diamètre. Vous obtiendrez un résultat impeccable sans effort.  

L’ergonomie et la facilité de manipulation

Les cisailles à main doivent être parfaitement ergonomiques pour que vous puissiez élaguer en toute aisance, autant pour les gauchers que les droitiers. Il existe quelques éléments à considérer pour évaluer l’ergonomie d’une cisaille. 

Les poignées

Les poignées sont des éléments particulièrement importants en termes d’ergonomie pour une prise en main confortable. Ne faites pas l’impasse sur le revêtement. Vous pouvez choisir une poignée ergonomique en bois ou encore en plastique. Quoi qu’il en soit, assurez-vous que la matière choisie soit antidérapante. Il faut aussi que la forme des poignées assure un serrage optimal. 

L’ouverture

Il est primordial de choisir une ouverture démultipliée à crémaillère. Ce modèle de cisaille vous permettra d’élaguer plus efficacement. 

Les butées amortisseurs

Privilégiez les cisailles avec  des butées amortisseurs. Celles-ci vous aideront à réduire les chocs et les vibrations pour un résultat beaucoup plus précis !

Le poids

Le poids peut aussi être élément décisif. Il faut que vos cisailles soient assez légères, sans pour autant être moins performantes. Veillez à ce que le poids du modèle choisi soit parfaitement réparti pour un meilleur confort d’utilisation. Une bonne prise en main de la cisaille va multiplier votre capacité de coupe.