Choisir la bonne ponceuse

[Total : 0    Moyenne : 0/5]

Tout bon bricoleur le sait : il est important de disposer d’un outillage complet pour obtenir des résultats de qualité. La ponceuse fait par exemple partie des outils indispensables sur un chantier de bricolage, que ce soit pour des professionnels ou des bricoleurs amateurs. Comme son nom l’indique, il s’agit d’un équipement qui permet de faciliter les travaux de ponçage et de polissage. La ponceuse aide également à réaliser des finitions impeccables ou tout simplement à décrasser une surface. Ce type d’appareil se décline en de nombreux modèles sur le marché, en fonction des besoins et des budgets. Pour faire le bon choix, il existe certains critères qu’il faudra prendre en compte.

Les types de ponceuse

Il existe différents types de ponceuses selon les usages spécifiques. On peut par exemple citer la ponceuse excentrique, également appelée ponceuse orbitale ou polisseuse orbitale. Elle vous permettra de réaliser des travaux de ponçage assez grossiers, surtout sur les surfaces en bois. Vous pouvez aussi l’utiliser pour les finitions ou même les opérations de lustrage. 

Pour les grandes surfaces, optez pour un modèle excentrique à air comprimé. Pour les travaux moins conséquents, les ponceuses excentriques de paume seront parfaites. 

Si vous êtes à la recherche de puissance et de rapidité, optez pour la ponceuse vibrante. Celle-ci est surtout utilisée pour les travaux sur des meubles de petite taille, des marches d’escalier, etc. 

Il existe également la ponceuse à bande, idéale pour dégrossir un ponçage et non pour les finitions. Ce type d’appareil est surtout utiliser pour les opérations délicates : poncer de l’enduit, retirer une couche de peinture, poncer un parquet, etc.

La ponceuse triangulaire, quant à elle, est parfaite pour poncer dans les angles et travailler sur les endroits difficiles d’accès. 

Et enfin, on retrouve la ponceuse girafe qui est particulièrement efficace sur les surfaces verticales ou en hauteur (murs, plafonds, poutres, etc.).

Sachez que certaines opérations nécessitent l’utilisation de différents types de ponceuses pour chaque étape. 

Les performances de l’appareil

Pour vous aider à évaluer les performances de l’appareil, basez-vous sur des paramètres basiques comme la puissance. Celle-ci peut aller de 100 Watts à 1 200 Watts, selon le modèle en question. Vous pouvez aussi prendre en compte d’autres points comme la vitesse de rotation, ainsi que l’excentricité et le nombre d’oscillations. Il est aussi intéressant de connaître le diamètre d’amplitude pour une ponceuse vibrante.

Vous pouvez tout à fait prendre en compte les fonctionnalités de l’appareil : système d’aspiration avec sac à poussière, modèle filaire ou sans fil, mode silencieux, etc.

L’ergonomie

Il s’agit également d’un critère important, puisque cela influence énormément votre confort d’utilisation. Veillez à ce que la ponceuse ne soit pas trop volumineuse. En effet, certains modèles peuvent peser plus de 1,5 kilos. Il faut aussi que la ponceuse choisie soit facile à prendre en main et que les boutons de réglages soient à proximité. Le niveau de vibration peut aussi être un paramètre important à considérer. L’idée est de trouver le bon compromis entre la performance, la praticité et le prix.