Carreler un plan de travail

[Total : 0    Moyenne : 0/5]

Carreler un plan de travail est un travail de bricolage qui ne requiert pas essentiellement des connaissances techniques spécifiques. Même un bricoleur du dimanche peut y arriver en respectant quelques règles élémentaires. En pierre naturelle, en marbre, en céramique, en mosaïque ou encore un carrelage imitation bois, facile d’entretien, vos plans de travail seront un réel bonheur.

Le matériel indispensable

Le bon équipement permet de réaliser plus facilement un travail de carrelage. L’essentiel qu’il faut avoir pour poser des carreaux sur un plan de travail est composé de :

– une spatule crantée

– un crayon à papier

– une carrelette

– un seau

– une truelle

– un rouleau

– une colle

– des croisillons

– des carreaux

La préparation du plan de travail

Cette étape consiste notamment à nettoyer et dégraisser le plan de travail. Il convient également de rectifier les irrégularités pour obtenir une surface de travail bien plane. 

Le calepinage

Le calepinage consiste à placer un à un les carreaux sur le plan de travail, sans les coller, pour vérifier les découpes à faire. Cette étape permet de disposer les carreaux de manière à obtenir un rendu esthétique particulier, tout en évitant les découpes trop petites.

La pose des carreaux

Afin de garantir une bonne adhérence de la colle, une première sous-couche au rouleau ou au pinceau large s’impose. La première couche de colle s’applique ensuite sur toute la surface avec une raclette dentelée. Elle ne doit pas être trop épaisse pour recevoir correctement les carreaux. La pose des carreaux commence toujours par un angle. Cette étape est précédée de la pose des croisillons qui permettent de garantir la régularité des joints. La meilleure façon de disposer les carreaux, c’est d’opter pour une pose en rangées. Pour enlever les excès de colle, il suffit d’utiliser une éponge mouillée. Une pause de 24 à 48 heures s’impose pour garantir un séchage optimal de la colle.

La finition

Un certain décalage peut être observé entre les carreaux malgré une pose rectiligne. Dans ce cas, il suffit de remplir les espaces à l’aide d’une pâte à joint pour obtenir une finition impeccable. Par souci d’esthétisme et également pour garantir l’étanchéité du carrelage, cette étape ne doit pas être négligée. Pour bien tasser la pâte dans les espaces, un couteau à enduit est vivement recommandé. Ensuite, il convient de bien lisser la surface avant de laisser reposer pour un séchage optimal. A la fin de l’opération, passer une éponge imbibée d’eau chaude sur la surface permet d’enlever le surplus de pâte à joint.

Nos conseils

Pour un carrelage à la fois solide et étanche, la faïence est peu conseillée car elle est trop fragile. L’idéal pour carreler un plan de travail, c’est d’opter pour le grès.

Pour garantir l’adhérence de la colle, il faut absolument travailler sur un plan de travail bien propre

Le premier carreau doit absolument être posé dans un angle, suivi des croisillons. Cette opération est à renouveler à chaque fois pour permettre d’obtenir des joints réguliers. La meilleure façon de poser des carreaux sur un plan de travail, c’est de réaliser une rangée à la fois. 

Ne pas oublier d’observer un temps de séchage de 24 heures minimum.