Bien choisir son casque de protection auditive

bien choisir son casque de protection auditive
[Total : 1    Moyenne : 3/5]

Nous évoluons aujourd’hui dans des conditions environnementales très bruyantes. Or, subir un bruit inconvenant toute une journée peut nuire à nos organes auditifs. Évoluer dans un lieu de travail assourdissant est aussi une source importante de stress. Aussi, il convient de toujours s’équiper d’un casque de protection auditive, à choisir en fonction des besoins propres à chaque milieu professionnel.

Les inconvénients de travailler dans le bruit

Au bureau ou sur le chantier, tous les travailleurs sont généralement soumis à des nuisances sonores. Certaines, plus importantes que d’autres, sont souvent source de fatigue auditive, de stress et de manque de concentration.

Dans certains cas, les conséquences d’une pression auditive se manifestent différemment. Certaines personnes se rendent malheureusement compte de leur état tardivement, alors que des signes de fatigue intense se révèlent : maux de tête intenses, perte d’audition, irritabilité, etc.

Bien choisir sa solution antibruit

Grâce à l’avancée des technologies modernes, nous disposons aujourd’hui d’un large choix de solutions antibruit. Casques, arceaux, bouchons d’oreilles et autres gadgets innovants vous permettent désormais de travailler tranquillement dans votre coin, malgré les bruits assourdissants de l’extérieur.

  • Les bouchons d’oreilles

Les bouchons d’oreilles conviennent particulièrement aux employés de bureau qui travaillent en open-space ou dans un local professionnel partagé. Ces gadgets antibruit sont faciles à utiliser, il suffit de les insérer dans les conduits auditifs pour bloquer les bruits de fond.

Il existe plusieurs types de bouchons d’oreilles dont certains sont réutilisables et d’autres non. Ces bouchons sont généralement conçus pour une utilisation continue, en bricolage ou en atelier.

bouchons d'oreilles

On distingue 5 types de bouchons d’oreilles :

– Les bouchons jetables en mousse qui épousent parfaitement l’anatomie de l’oreille grâce à sa forme conique. Faciles à utiliser, ils sont néanmoins déconseillés pour une utilisation par intermittence.

– Les bouchons moulés sur mesure, réutilisables et adaptés à chaque conduit auditif. Ils coûtent généralement plus cher mais sont plus efficace et offrent un confort d’utilisation élevé. La solution idéale pour une utilisation sur le long terme.

– Les bouchons réutilisables en thermoplastique ou en élastomère. Ils ont l’avantage de se mouler à la plupart des conduits auditifs. Mais, certaines personnes peuvent les trouver assez incommodant. Certains modèles sont pourvus d’un arceau ou d’une cordelette pour en faciliter l’utilisation.

– Les bouchons montés sur arceau, spécialement conçus pour des utilisations par intermittence ou en continu. Ils conviennent parfaitement pour les travaux de bricolage ou de jardinage. Cependant, ils sont généralement incompatibles avec d’autres équipements.

– Les bouchons réutilisables avec cordon qui sont compatibles avec la plupart des autres EPI (équipement de protection individuelle) comme une visière de protection ou un casque.

  • Les arceaux antibruit

Les personnes qui travaillent dans une usine de production en chaîne, préféreront généralement les arceaux antibruit avec articulation. Ces solutions antibruit sont spécialement conçues pour protéger les tympans de manière continue, tout en signalant l’entourage de la personne qu’elle ne peut pas les entendre.

arceau antibruit

  • Les casques antibruit

Pour ceux qui travaillent sur un gros chantier, en extérieur, un casque antibruit grand confort est fortement recommandé. Ces solutions, essentiellement conçues pour les personnes qui travaillent dans les espaces verts, les parcs ou les chantiers de construction, préservent les tympans des bruits les plus nuisibles. Ils sont généralement équipés de deux coquilles dotées de coussinets et reliées par un serre-tête ou un serre-nuque. Certains modèles sont fixés ou à fixer sur une visière ou un casque.

Nos conseils

Dans notre quotidien, nous sommes soumises à des sources sonores différentes et variées : appareils domestiques, circulation routière, outils motorisés, trafic ferroviaire ou aérien, etc. Pour notre santé, nous devons lutter quotidiennement contre le bruit.

La réglementation en matière de lutte contre le bruit impose le port de protections auditives à partir d’un seuil de 85 décibels. Mais le bruit étant relatif, il convient de toujours bien évaluer chaque situation en tenant compte de la durée d’exposition, la distance, la fréquence et le type de bruit auquel nous soumet notre environnement.

L’idéal, c’est de choisir une protection auditive adaptée à chaque situation, quitte à s’approprier plusieurs protections pour évoluer correctement dans différents environnements de travail.