Comment bien choisir l’isolation du sol ?

[Total : 0    Moyenne : 0/5]

Près de 10 % des pertes de chaleur se font généralement par le plancher, surtout si celui-ci est mal isolé. Au même titre que la toiture et les murs, le sol mérite également d’être isolé comme il se doit. Ce genre de travaux est indispensable pour bénéficier d’un meilleur confort thermique. Selon le type de construction, il existe différentes techniques d’isolation du sol et plusieurs sortes d’isolants. Comment déterminer l’isolation la mieux adaptée à votre sol ?

Les différents types d’isolation du sol

Le sol d’une maison peut être isolé de 2 manières différentes, soit par le dessous, soit par le dessus. Voici quelques spécificités qui vous permettront de faire le bon choix.

L’isolation par le dessous

Pour isoler le sol par le dessous, on peut recourir à différentes techniques. Il existe par exemple les panneaux isolants rigides qu’il faut placer sur le plafond pour réduire les ponts thermiques. Pour le cas d’un plancher en bois, il faudra utiliser des rouleaux.

L’isolation par le dessous peut aussi se faire par l’installation d’une chape flottante sur le plancher. Il s’agit d’une couche mince de mortier que l’on coule sur un isolant en polyuréthane ou en polystyrène.

Il est aussi possible de poser des planchers préfabriqués en béton que l’on intercale avec des hourdis en béton. 

L’isolation par le dessus

Il existe différentes techniques pour procéder à l’isolation du sol par le dessus. On peut par exemple envisager la pose d’une chape isolante thermique. Celle-ci est une couche en ciment qui accueille tous types de revêtements (carrelage, parquet, etc.). 

La pose d’une chape flottante ou d’un plancher à hourdis est également envisageable. L’installation d’un isolant en plaque ou en panneau se présente aussi comme une alternative intéressante. 

Que choisir ? 

S’il s’agit d’un projet de rénovation, il est conseillé de privilégier l’isolation par le dessous. C’est également l’option la plus intéressante si vous remarquez la présence d’un vide sanitaire. 

En revanche, l’isolation du sol par le dessus est la meilleure option à envisager dans le cas d’une nouvelle construction. Elle est réalisable sur une maison dépourvue de vide sanitaire. 

Les isolants pour le sol

Vous retrouverez sur le marché de nombreux types d’isolants comme la laine de roche ou de verre, le liège, le mousse polyuréthane, la fibre de bois, le polystyrène, la ouate de cellulose, la fibre de coco, le lin, etc. Chacun de ces isolants a ses propres spécificités. Pour faire le bon choix, basez-vous sur quelques critères : le niveau de conductivité, l’épaisseur ainsi que la résistance thermique. Vous pouvez aussi privilégier les matières incombustibles et hydrophobes

Avec l’évolution de la technologie, il existe désormais des isolants beaucoup plus innovants. On peut citer les panneaux isolants sous vide, les aérogels, les matériaux à changement de phase, etc. 

À qui faire appel ? 

L’isolation du sol est une opération délicate qui requiert l’intervention d’un expert en la matière. Celui-ci dispose des compétences et des équipements nécessaires à la réalisation d’un travail de qualité. De plus, ce genre de travaux doit répondre à certaines normes qualitatives. 

[an error occurred while processing this directive]